SQL AUTO_INCREMENT

La commande AUTO_INCREMENT est utilisée dans le langage SQL afin de spécifier qu’une colonne numérique avec une clé primaire (PRIMARY KEY) sera incrémentée automatiquement à chaque ajout d’enregistrement dans celle-ci.

Syntaxe

La requête SQL ci-dessous est un exemple concret d’usage de cette auto-incrémentation :

CREATE TABLE `nom_de__la_table` (
  id INT PRIMARY KEY NOT NULL AUTO_INCREMENT,
  [...]
);

Par défaut, l’auto-increment débute à la valeur “1” et s’incrémentera de un pour chaque nouvel enregistrement. Il est possible de modifier la valeur initiale avec la requête SQL suivante :

ALTER TABLE `nom_de__la_table` AUTO_INCREMENT=50;

Dans l’exemple ci-dessus, la valeur initiale pour cette incrémentation sera 50.

Exemple

Prenons l’exemple d’une table qui listera des clients. Les 3 colonnes seront respectivement : le numéro unique du client (qui s’incrémentera automatiquement), le nom du client, l’email du client.

Voici la requête SQL pour créer cette table et y ajouter 2 clients fictifs :

CREATE TABLE `client` (
  id INT PRIMARY KEY NOT NULL AUTO_INCREMENT,
  nom VARCHAR(50),
  email VARCHAR(50),
);
-- Ajouter 2 lignes de contenu sans définir de valeur pour `id`
INSERT INTO `client` (`nom`, `email`) VALUES ('Paul', 'paul@example.com');
INSERT INTO `client` (`nom`, `email`) VALUES ('Sandra', 'sandra@example.com');

Après avoir effectués ces requêtes, la table contiendra les données suivantes :

idnomemail
1Paulpaul@example.com
2Sandrasandra@example.com

Il est possible de constater dans ce tableau que la colonne “id” s’est effectivement incrémentée s’en avoir à se soucier de la valeur à indiquer.

Partager